logo-atex

NOUS CONTACTER

 

contact@atex-expertise.com

 

Christine BOUTES

06 81 74 65 86

 

Jacques PRIOT

Comment rédiger une évaluation et maîtrise du risque ATEX ?

Cette obligation pour la sécurité s’impose aux entreprises utilisant ou créant des substances inflammables.

Aussi, la première question à se poser est :

1/ Quelles substances inflammables sont présentes dans mon entreprise : liquides, gaz, vapeurs, poussières, fibres ou particules en suspension dans l’air, brouillards d’usinage ?

Le travail d’inventaire est la base d’une analyse des risques d’atmosphère explosible.

2/ Ensuite, pour chacune de ces substances : quelles caractéristiques physico-chimiques ont-elles ? Pour certaines, les informations sont à récupérer dans les FDS.

Pour d’autres, une analyse en laboratoire spécialisé peut-être indispensable.

3/ A l’occasion d’une visite des installations, les spécialistes d’atex-expertise suivront le parcours de chacune de ces substances, poste de travail par poste de travail depuis la réception des matières premières jusqu’à l’expédition du produit fini.

Cela permet de comprendre les modes opératoires et d’observer l’environnement : ventilation/aération, appareils électriques ou non électriques, y a-t-il confinement, quelles sont les moyens déjà en place, les mises à la terre, la maintenance, les vêtements de travail…

 

Au cours de cette visite, les sources de dégagement seront identifiées.

4/ La norme 60079-10-1 permettra d’évaluer les taux et degrés de dégagement des liquides et gaz. Les distances à la limite inférieure d’inflammabilité seront calculées, puis en fonction de la dilution, le classement de zone sera présenté.

Pour des poussières/fibres, la norme 60079-10-2 est utilisée pour le classement de zone.

5/ Pour votre entreprise, des moyens de maîtrise dans ces zones ATEX seront proposés.

En effet, pour répondre à la réglementation et pour la sécurité, l’exploitant doit (code du travail article R4227-44) :

« Afin d’assurer la prévention des explosions et la protection contre celle-ci, l’employeur prend les mesures techniques et organisationnelles appropriées au type d’exploitation sur la base des principes de prévention et dans l’ordre de priorité suivant :

  1. empêcher la formation d’atmosphères explosives,
  2. si la nature de l’activité ne permet pas d’empêcher la formation d’atmosphères explosives, éviter leur inflammation,
  3. atténuer les effets nuisibles d’une explosion pour la santé et la sécurité des travailleurs. »

 

Pour répondre à la première de ces exigences, des moyens de maîtrise seront proposés pour réduire en dimensions et en fréquence les zones ATEX.

Ensuite, les différentes sources d’inflammation (treize selon la norme NF EN 1127-1) sont étudiées.

Des moyens de prévention et/ou de protections sont proposés pour répondre aux 2 autres points.

6/ A l’occasion de cette visite, les appareils présents seront recensés et vérifiés qu’ils sont bien en adéquation avec le type de la zone et les substances inflammables.

Une évaluation pour la maîtrise du risque ATEX demande donc rigueur, méthodologie, compétences et expériences. C’est pourquoi vous appréciez nos interventions.

Une question ? Un site : https://www.atex-expertise.com/

guillaume
guillaume@digitwist.fr


mattis elit. tristique accumsan ut venenatis velit,

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer